Archive for août, 2014


Le retour

Publié par L’Albatross

 

Bon dimanche à vous,
ça fait un sacré bail que je n’ai pas véritablement écrit un truc sur mon blogue car je suis nettement plus occupé ces temps-ci, donc je me suis dit que j’allais changer ça. En fait, il y a un truc dont je veux parler, mais je n’ai pas encore trouvé comment j’allais traiter le truc, ni le courage pour vous en parler, car il s’agit d’un sujet plutôt personnel. Donc en attendant, je souhaiterait vous parler d’une autre chose qui m’enchante incroyablement : P.T., un teaser jouable sur PS4.

Mais un teaser de quoi? vous vous demanderez. Du prochain jeu Silent Hill sur consoles nouvelle génération! Déjà là il y a de quoi être excité, mais ça n’arrête pas là : Hideo Kojima participe au développement (je crois qu’il fournit entre autres le moteur graphique). Pour ceux qui ne connaissent pas, Kojima est le créateur de la série Metal Gear Solid, qui a su envoûter des millions de gens en 1998 et qui les a garder sous son emprise depuis. Plus qu’un signe d’histoire intrigante, ce nom est un gage de qualité, donc après les deux dernier jeux Silent Hill, il y a de quoi être enchanté.

Mais ça ne s’arrête pas là! Ce nouvel opus sera aussi développé par nul autre que le cinéaste Guillermo Del Toro! Rappelez-vous son esthétique mordibbde à souhait dans le Labyrinthe de Pan et rajoutez-y l’univers ultra malsain de Silent Hill, le résultat ne peut qu’être très intéressant. C’est bien beau tout ça, mais dans les fait, il est bien le teaser jouable?  Personnellement, j’ai adoré. Il manque clairement d’instructions (les commandes ne sont pas expliquées, ce qui peut être embêtant), mais l’ambiance est incroyablement réussie. Le principe est simple : vous vous réveillez dans un appartement (en vue première personne, grosse coupure avec le reste de la série) et vous parcourez l’appartement pour découvrir une porte au fond qui vous amène…à votre point de départ (ne soyez pas inquiet, il y a quelques énigmes à résoudre, ça n’est pas qu’une simple balade). Seulement, chaque fois que vous le parcourez, l’endroit devient de plus en plus macabre, malsain. Au début rien, mais peu à peu des insectes parcourent le plancher, des effets sonores étranges s’ajoutent, comme des pleurs d’enfant, etc. Je ne veux pas tout vous compter, mais je vous assure que  j’ai trouvé le tout très convaincant. J’ai aussi fait deux sauts en jouant, donc c’est bon signe!

Je conseille donc à tout ceux qui ont accès à P.T. de le télécharger et de l’essayer. Pour ceux qui ne peuvent pas, vous trouverez ci-dessous une vidéo de ce teaser (en deux parties).

 

 

 

Et voilà, j’espère que cette nouvelle aura plu aux amateurs d’horreur! Pour les autres, je vous revient avec quelque chose plus dans vos cordes la semaine prochaine 😉

Publicités

TofVW

 

Le vidéoclip officiel, extrait de l’album « Siren Charms », à paraître le 5 septembre 2014.

View original post

Simple, mais très intéressant je trouve

Best of Moocs

View original post

On gage combien qu’ils vont abuser et rendre ce frelon en voie de disparition…

sciencesrock

Des scientifiques français viennent de démontrer l’importance insoupçonnée d’une petite mouche parasite capable d’infecter et de tuer le frelon asiatique, espèce invasive et nuisible qui terrorise apiculteurs et touristes. Le redoutable insecte à pattes jaunes aurait-il trouvé plus fort que lui ?


Présent en France depuis 2004, le frelon asiatique (Vespa velutina nigrithorax) s’est plutôt bien acclimaté à son nouvel environnement. Aujourd’hui présent dans près de 39 départements[1], l’insecte volant à pattes jaunes

Le frelon asiatique a été introduit en France en 2004 © wikipédia Le frelon asiatique a été introduit en France en 2004 © wikipédia

ne cesse de se développer, comme en Indre-et-Loire où le nombre de colonies est passé de 3 en 2009 à 600 en 2013 ! Surnommé le « tueur d’abeilles », cet insecte a été classé en 2012, par le ministère français de l’Agriculture et de l’Ecologie, « espèce exotique envahissante et nuisible à l’apiculture ». Malgré tous les efforts mis en œuvre pour…

View original post 213 mots de plus

jacqueshenry

810px-Endocrine_central_nervous_en.svg

Il y a au niveau des carotides des terminaisons nerveuses qui détectent très précisément la pression artérielle et les taux d’oxygène et de gaz carbonique dans le sang. Ces neurones transmettent un signal au cerveau, précisément à l’hypothalamus qui enverra ses instructions au système nerveux sympathique contribuant donc à l’équilibre homéostatique du cerveau qui ne peut supporter un déficit en oxygène. C’est un peu schématique mais c’est à peu près comme ça que ça se passe. Dans le cerveau lui-même, au niveau de l’hypothalamus, cette région du cerveau qui constitue un lien physique avec l’hypophyse, il existe toute une panoplie de neurones spécialisés qui détectent toutes sortes de signaux en provenance de l’ensemble de l’organisme. Pêle-mêle on peut citer la détection de la soif et de la faim, la thermorégulation, le déclenchement de la sueur (pour refroidir le corps) et des frissons (pour le réchauffer), l’alternance jour-nuit ou rythme circadien…

View original post 611 mots de plus