Archive for juillet, 2014


Exercice de traduction qui devait être fort sympathique

Trahir

Par Simon Labrecque

Le groupe de lecture qui s’est réuni au cours de l’année académique 2013-2014 dans le cadre du chantier de recherche Traduire les humanités, coordonné et dirigé par René Lemieux et Pier-Pascale Boulanger au sein du Laboratoire de résistance sémiotique, a produit un certain nombre de traductions de l’anglais vers le français d’articles du Handbook of Translation Studies. De mon point de vue de « traducteur amateur » ou « non formé », un des objectifs de cette production était de donner l’occasion à des chercheuses et chercheurs des humanités ou des sciences humaines et sociales d’éprouver certaines des difficultés et des joies vécues par les traductrices et traducteurs « professionnels » ou « formés » dans leur pratique, et vice versa. L’une des difficultés éventuellement joyeuses qui me semble commune à la pratique de la traduction et à la pratique de la recherche en sciences humaines et sociales, voire à toute pratique…

View original post 1 231 mots de plus

La conscience

Article très intéressant je trouve!

Désinfoxication

Soyons bien d’accord, je n’exprime dans cet essai que mon avis personnel sur le monde, sur la vie, la conception de l’existence et sur la perception.

D’aucune manière il ne faut interpréter ce que je dis dans cet article comme un acquis ou une certitude. Le seul but est de vous aider à voir la vie autrement, à reconsidérer certaines questions sur l’existence, sur la mort et sur vous-même. Je ne suis ni scientifique, ni philosophe, encore moins un psychologue ou un utopiste illuminé. Je suis un simple être humain qui interprète la vie différemment. Loin de moi l’idée de refuser la réalité, mais j’aime percevoir les choses autrement pour les aborder avec innocence, ce qui apporte beaucoup de liberté dans l’interprétation de l’univers qui nous entoure.

Cette analyse personnelle ne vous apportera rien de concret au sens où vous l’entendez, seulement des hypothèses, parfois des réponses mais surtout des…

View original post 5 528 mots de plus

Science étonnante

bulles_300« Sans oxygène, pas de vie. »

Voilà une affirmation qui semble être frappée au coin du bon sens. Et pourtant, vous êtes vous déjà demandés d’où vient cet oxygène qui nous est si précieux ?

Eh bien vous allez découvrir qu’il n’a pas toujours été présent sur Terre, loin de là, et qu’il faudrait même renverser l’affirmation initiale : sans vie, pas d’oxygène !

View original post 1 589 mots de plus